Echange avec Denis Benichou, VP Sales chez Tessan.io

logo tessan

Image result for denis benichouTessan, une startup française de la télémédecine

Pour ce témoignage, nous avons échangé avec Denis Benichou, Directeur Commercial chez Tessan.io. Tessan est une startup dans le secteur de la télémédecine ou plus précisément de la téléconsultation. L’entreprise se démarque en proposant également la livraison des médicaments en une heure. L’idée derrière la startup est d’offrir aux particuliers mais aussi aux salariés la possibilité de faire une consultation d’une quinzaine de minutes dès qu’ils ont un problème de santé ou besoin de renouveler leurs prescriptions. La société bénéficie d’un engouement des pouvoirs publics, des syndicats de pharmaciens et de l’ordre des médecins. Les mairies de communes isolées ou dans des déserts médicaux sont particulièrement intéressées par les cabines que proposent l’entreprise. Une fois la population habituée à utiliser ses cabines dans des locaux spécifiques, en mairie, chez le pharmacien, Tessan ambitionne de les implémenter sur les lieux de travail, en entreprise.

Quant au Directeur Commercial, Denis, il a pour objectif de constituer une équipe commerciale présente à travers la France avec une équipe d’Inside Sales qui font la préqualification à partir de listes marketing et des commerciaux qui prennent le relai sur le terrain. Pour y parvenir et pouvoir piloter l’activité commerciale de l’entreprise, il fallait un outil spécifique. Impossible de s’en sortir avec juste des feuilles Excel, particulièrement quand les effectifs de l’équipe commerciale augmentent à vitesse grand V. S’ils étaient 5 il y a un an, ils sont maintenant 20 aujourd’hui et espèrent atteindre 50 d’ici la fin de l’année prochaine. Alors mieux vaut être organisé pour réussir !

 

online-medical 

Comment choisir un CRM adapté à ses commerciaux ?

Denis à travers ses précédentes expériences au sein de grandes entreprises, connaissait déjà les CRM leaders du marché. Son retour d’expérience n’a pas été bon.

A vrai dire, chez noCRM, cela ne nous surprend pas de la part d’un commercial. Lourd et peu ergonomique, ces outils ne sont pas adaptés aux commerciaux souvent en déplacement. 

Comme il le dit lui-même, “Un logiciel comme Salesforce est un bonheur pour le back office, mais une plaie totale pour les utilisateurs.” Les commerciaux doivent jongler avec des fenêtres pour les contacts, les entreprises, rattacher les contacts aux entreprises, pour créer les opportunités. Rien de plaisant à l’utilisation et Denis se demande même comment les UX designers de Salesforce réagiraient en voyant la structure simple de noCRM. Pour Denis, les grandes structures choisissent les CRMs complexes car elles cherchent à se rassurer et à prendre le minimum de risque au lieu de privilégier le confort des utilisateurs finaux.

Alors quand il est tombé sur no CRM au hasard d’une recherche google, il a tout de suite compris qu’il était tombé sur des gens qui avaient la même philosophie que lui à l’égard des CRMs. En effet, chez noCRM, nous pensons qu’il faut d’abord rendre service aux principaux utilisateurs des CRM, les commerciaux. La technique doit venir après.

Comme beaucoup de structure commerciale en croissance, Tessan ne dispose pas de développeurs dédiés pour aider l’équipe commerciale. Les équipes commerciales de Tessan ont privilégié les solutions ne nécessitant pas d’architecture technique complexe à mettre en œuvre. La société n’avait tout simplement pas les moyens de faire appel à un consultant dédié à un tarif journalier de 1200€. Au sein d’une startup qui a pour ambition de révolutionner la médecine, il fallait un outil souple et agile, disponible en déplacement, s’intégrant avec d’autres solutions comme la facturation et la téléphonie VoIP. C’est pour cela que le directeur commercial a rapidement privilégié des solutions de lead management comme noCRM et Pipedrive.

 noCRM: des intégrations et des fonctionnalités qui font la différence.

Pour prendre sa décision, Denis ne s’est pas embêté. Il a activé deux essais des logiciels et a demandé à deux de ses commerciaux de faire la configuration sur un outil, puis sur l’autre, en test croisé. L’idée était de voir au bout de deux heures où chacun en était, s’ils avaient créé leurs premières opportunités et fait un premier suivi. Sans instruction, sans aide, et juste en assistant à un webinaire, ils se sont lancés à l’aventure. Et après avoir comparé les retours et les écueils rencontrés par chacun, le résultat était sans appel. noCRM s’est révélé plus ergonomique et orienté utilisateur. 

Les listes de prospection sont une des fonctionnalités très pratiques de noCRM qui ont fait la différence. Un fichier Excel de base devient vraiment un outil de travail dans le CRM. Et pour citer une nouvelle fois Denis, “C’est pratique car ce n’est pas à nous de nous adapter au CRM, mais c’est le CRM qui s’adapte à nous”. Dans la liste de prospection de noCRM, on retrouve l’aperçu Excel, sur lequel on peut rajouter des colonnes, des lignes, des couleurs, des filtres, mais là où noCRM fait la différence, il est ensuite possible de convertir le prospect en opportunité qui va être suivi dans l’outil. 

Simple et plus intuitif à l’usage qu’un Pipedrive, noCRM s’est imposé en proposant également des passerelles vers un panel complet de solutions. Ainsi, Tessan utilise maintenant les intégrations avec Aircall, logiciel de VoIP pour passer des appels ainsi que Quickbooks pour la facturation. Il est facile de joindre une facture à une opportunité en profitant de l’intégration native offerte. Pour suivre les emplois du temps de chacun, ils ont également privilégié la G-Suite qui intègre Google Calendar et noCRM.

Le futur de noCRM chez Tessan

Et ce n’est pas fini ! Après la refonte du site web, Tessan envisage de mettre en place une intégration avec un outil de marketing automation et de suivi des réseaux sociaux. Et par la suite, la direction souhaite mettre en place un meilleur suivi des clients, en faisant appel à notre fonctionnalité de dossiers clients.

Plus besoin de passer d’Excel au CRM puis au téléphone, tout se fait depuis le même outil. Plus appréciable pour la direction, les outils de reporting disponibles dans noCRM permettent de suivre l’activité des équipes au quotidien. Nombre d’appels enregistrés, nombre de leads renseignés, rendez-vous faits dans la journée, tout ou presque est là pour permettre à l’équipe commerciale de faire un point en fin de journée. 

 

 

management chart

Pour Tessan, la mise en œuvre d’un CRM allait de soi. Et s’il a fallu compter dans les 3 à 4 mois pour rentabiliser l’investissement et permettre aux équipes de prendre en main l’outil, au final c’est un gain de temps. Au moins 1 heure par jour selon ses dires. 

Si vous aussi, dans votre expérience de commercial, on vous a rabâché le CRM à n’en plus finir, n’hésitez pas à tester noCRM pour découvrir un monde libéré des contraintes du CRM !